Puces Politiques

Un régal pour les amateurs de café

le 19 novembre 2018 - En juin 2018, le torréfacteur Copper Country Coffee Roasters a fait son apparition à Sault Ste. Marie, en Ontario dans le cadre du programme « Entreprise d'été », une initiative de la Corporation de développement économique de Sault Ste Marie (CDESSM) qui aide les jeunes à lancer leur entreprise. Depuis, l'entreprise a grandi de façon exponentielle, avec la torréfaction et la vente de grains de café local au kilo, ainsi que la vente d’un exfoliant pour le corps. À l'heure actuelle, elle travaille au développement d'autres produits tels que des cafés aromatisés.

Beaucoup de bruit pour la taxe sur le carbone de l'Ontario

Le 5 novembre 2018 - Les opposants à la mise en œuvre d’une taxe sur le carbone en Ontario, notamment ceux qui occupent une charge publique, se trouvent actuellement dans une position confortable. En bref, une taxe sur le carbone sera appliquée en Ontario à compter du 1er janvier 2019, et ils peuvent en faire porter la responsabilité sur quelqu’un d’autre. Autrement dit, si cette taxe est un échec cuisant, ils gagneront gros.

Camps d'été scientifiques de Science Nord

Le 22 octobre 2018 - Depuis 1987, Science Nord (SN), organisme sans but lucratif, s’est ancré dans de nombreuses collectivités du Nord ontarien et est devenu une attraction touristique majeure. SN a pour objet principal d’être le chef de file en éducation scientifique officieuse pour les jeunes et les adultes du Nord ontarien.

Considérations pour le Nord ontarien, miser sur le marché croissant du tourisme de la Chine continen

le 10 octobre 2018 - Le marché émetteur du tourisme de la Chine continentale (CC) augmente à l’un des taux les plus rapides dans le monde; c’est aussi le plus grand marché touristique mondial, grâce à sa grosse population et à sa classe moyenne qui prend de l’ampleur. Puisque le marché des visiteurs chinois au Canada a augmenté rapidement (12 % entre 2016 et 2017 seulement), ces visiteurs constituent une opportunité pour le développement du tourisme au Canada, car ils dépensent davantage que les gens d’ailleurs. De plus, beaucoup de voyageurs de la Chine continentale veulent vivre l’expérience de la beauté naturelle et de la culture diversifiée évidentes du Canada. Ce groupe peut aussi représenter pour le Nord ontarien une occasion d’augmenter la demande du côté du tourisme.

Itinérance dans le Nord ontarien

le 1 octobre 2018 - L’itinérance peut prendre bien des formes. Par exemple, le rond-point de l’itinérance décrit quatre typologies : sans-abri, hébergement d’urgence, hébergement provisoire, hébergement de personne en péril. Chaque forme d’itinérance varie, depuis ceux qui vivent dans des espaces publics avec un minimum de sécurité, jusqu’à ceux bénéficiant d’un hébergement temporaire, ou ceux ayant un hébergement d’urgence jusqu’à ceux qui sont sur le point de devenir sans-abri (couchent chez des amis, ont un domicile non sécuritaire, etc.). Le rond-point de l’itinérance insiste sur le fait qu’une personne n’adopte pas toujours une unique forme d’itinérance et qu’elle peut vivre celle-ci sous plusieurs formes.

Des programmes pour les animaux aident plus de 130 chats à trouver un foyer pour toujours

6 septembre 2018 - Lorsqu’il est question de services de bien-être pour les animaux, il existe beaucoup d’obstacles dans les collectivités éloignées du Nord ontarien. Les ressources et l’accès à des services pour le bien-être animal, notamment les vétérinaires et les services de castration/stérilisation, sont souvent limités. Faire parvenir des fournitures dans ces collectivités n’est pas sans difficultés, car certaines ne sont accessibles que par transport aérien. Les températures extrêmes compliquent aussi la livraison des fournitures et la prestation des services.

Du réacheminement à la réduction

Le 17 septembre 2018 - Dans la gestion des déchets, le réacheminement fait référence à la réorientation des déchets depuis le site d'enfouissement vers des programmes tels que ceux des boîtes bleues et du compostage. Ce réacheminement est important parce que les sites d'enfouissement ont peu d'espace et qu'ils contribuent à environ 6 pour cent des émissions de gaz à effet de serre en Ontario. Où en sommes-nous donc dans le réacheminement des déchets dans le Nord?

Histoire du côté nord

Le 10 septembre 2018 - En plus d’exercices simultanés de flexion, six stagiaires estivaux de l’Institut des politiques du Nord ont eu l’occasion d’étirer leurs muscles de recherche et d’explorer des enjeux politiques importants dans le Nord ontarien au cours de l’été dernier. Depuis Fort Frances, North Bay et Timmins, ce groupe a offert des idées précieuses dans des domaines tels que la capacité de recherche dans le Nord ontarien, les rapports des Premières Nations aux bailleurs de fonds, le tourisme francophone. Par cette recherche, nos stagiaires d’été ont apporté une contribution à un Nord ontarien durable et autosuffisant.