Puces Politiques

Une éducation nordique – Institutions de la Norvège

le 4 décembre 2017 - Le Nord de l’Ontario compte actuellement dix institutions postsecondaires – quatre universités et six collèges – qui offrent une gamme étendue de programmes innovateurs aux étudiants du Nord ou provenant d’autres collectivités du Canada et de l’étranger. Mais au-delà du Nord ontarien, beaucoup a été fait pour développer des institutions qui répondent à des besoins dans des collectivités du Nord et des milieux éloignés. Ce blogue fait partie d’une série intitulée Profils d’institutions postsecondaires du Nord; le contenu est une adaptation d’un document de l’IPN, paru récemment : « Une université pour Timmins? Possibilités et réalités ». Chaque semaine, nous profilons des institutions de régions du Nord du Canada ou d'autres collectivités nordiques dans le monde et qui pourraient comporter des leçons pour le Nord ontarien lorsqu’il s’agit de l’offre d’enseignement postsecondaire dans les régions nordiques.

Une éducation nordique – Groenland, Islande et Îles Féroé

le 27 novembre 2017 - Le Nord de l’Ontario compte actuellement dix institutions postsecondaires – quatre universités et six collèges – qui offrent une gamme étendue de programmes innovateurs aux étudiants du Nord ou provenant d’autres collectivités du Canada et de l’étranger. Mais au-delà du Nord ontarien, beaucoup a été fait pour développer des institutions qui répondent à des besoins dans des collectivités du Nord et des milieux éloignés. Ce blogue fait partie d’une série intitulée Profils d’institutions postsecondaires du Nord; le contenu est une adaptation d’un document de l’IPN, paru récemment : « Une université pour Timmins? Possibilités et réalités ». Chaque semaine, nous profilons des institutions de régions du Nord du Canada ou d'autres collectivités nordiques dans le monde et qui pourraient comporter des leçons pour le Nord ontarien lorsqu’il s’agit de l’offre d’enseignement postsecondaire dans les régions nordiques.

Une éducation nordique – Institutions du Nord canadien

le 20 novembre 2017 - Le Nord de l’Ontario compte actuellement dix institutions postsecondaires – quatre universités et six collèges – qui offrent une gamme étendue de programmes innovateurs aux étudiants du Nord ou provenant d’autres collectivités du Canada et de l’étranger. Mais au-delà du Nord ontarien, beaucoup a été fait pour développer des institutions qui répondent à des besoins dans des collectivités du Nord et des milieux éloignés. Ce blogue fait partie d’une série intitulée Profils d’institutions postsecondaires du Nord; le contenu est une adaptation d’un document de l’IPN, paru récemment : « Une université pour Timmins? Possibilités et réalités ». Chaque semaine, nous profilons des institutions de régions du Nord du Canada ou d'autres collectivités nordiques dans le monde et qui pourraient comporter des leçons pour le Nord ontarien lorsqu’il s’agit de l’offre d’enseignement postsecondaire dans les régions nordiques.

Levée de rideau sur une hausse du salaire minimal

le 30 octobre - Le débat entourant le salaire minimal a toujours été intense et passionné et, naturellement, il a des répercussions très directes sur la vie de nombreuses personnes. Généralement, les arguments en faveur de la hausse du salaire minimal sont que davantage d’argent irait dans les poches des travailleurs, que beaucoup de monde sortirait alors de la pauvreté, et ce, sans qu’il y ait de conséquences négatives sur l’économie ou le marché du travail. Inversement, les arguments défavorables sont que la hausse du salaire minimal se traduirait par une perte considérable d’emplois, par une poussée vers l’automatisation et, subséquemment, placerait plus de gens sous le seuil de pauvreté, car les entreprises mettraient à pied des employés afin de pouvoir continuer d’exploiter l’entreprise. Un examen des données probantes suggérerait que ces deux points de vue sont partiellement inexacts mais vrais dans une certaine mesure.

Isolement des prisons : il n'est pas nécessaire d'avoir des oubliés de la surveillance

Le 23 octobre, 2017 - À l’automne 2016, Thunder Bay faisait la manchette lors de la couverture du séjour de quatre ans d’isolement d’Adam Capay à la prison de Thunder Bay. Capay, alors âgé de 19 ans lors de l’emprisonnement, a été placé en isolement à la suite d’une bataille entraînant la mort d’un autre détenu. Il a été accusé de meurtre au premier degré et placé en isolement pour quatre ans, tout en attendant son procès pour le nouveau chef d'inculpation.

Cinq grandes idées pour le Nord ontarien

Le 10 octobre, 2017 - À deux reprises le mois dernier, nous avons été mis au défi de VOIR PLUS GRAND au regard de notre vision pour l’avenir de notre région et de notre pays. D’abord a paru dans ce magazine l’article de David Robinson, Ph. D.; l’auteur y dénonçait la nature gradualiste de l’étude récente portant sur le transport multimodal provincial. Ensuite, il y a eu Conrad Black, dans les pages du National Post; il y évoquait les jours du véritable débat politique dans ce pays et présentait de grandes idées de changements qui transforment.

Raisons pour les lesquelles nous devrions être prudents pour l'offre d'un revenu de base par l'entre

Le 18 septembre, 2017 - Il y a presque 18 mois que le gouvernement de l’Ontario a annoncé dans son budget de 2016 qu’il allait faire l’essai d’un revenu de base. Les collectivités pilotes sont maintenant choisies (Hamilton, Thunder Bay et Lindsay), bien que la collectivité des Premières Nations ne soit pas encore connue et que certains détails du modèle de revenu de base aient été annoncés. Même si les détails de la mise en œuvre de l’essai pilote sont encore sommaires, celui-ci s’étirera sur une période de trois ans, et les résultats seront obtenus en 2020, lorsqu’ils seront évalués par un groupe de recherche tiers. Selon les résultats de l’expérience pilote, le revenu de base pourrait être offert dans toute la province.

Le temps est venu de joindre l'acte à la parole

Le 11 septembre 2017 - Avez-vous déjà lu cela? Avez-vous pris le temps de même ébaucher une plus courte réponse à cela? Savez-vous que la date limite pour les commentaires est le 15 septembre? Parmi les thèmes énoncés, quel est selon vous celui qui devrait avoir la priorité? Que dire des 37 orientations qui s’y trouvent? Il y en a trop? Il y en a trop peu?

Être ou ne pas être du Nord

Le 5 septembre 2017 - Dire au revoir à la température des plages, au camp (pas le chalet!), aux week-ends, aux barbecues et aux patios, tout cela fait partie de la fin de l’été. À l’IPN il y a même davantage d’au revoir à la fin d’août, car se terminent les placements d’été d’Expérience Nord, pendant lesquels les stagiaires ont travaillé à trois endroits dans le Nord ontarien. Que leur travail ait porté sur la conception d’un site Web à Sault Ste. Marie, sur l’exploration d’options politiques à Kenora ou sur la création de stratégies d’approche innovatrices à Thunder Bay, tous ont eu l’occasion de voir tout ce que le Nord ontarien a à offrir.