Puces Politiques

Pistes de réflexion pour le Nord

18 janvier, 2016 - L’année 2015 a été une année phare pour l’Institut des politiques du Nord. Peu après avoir célébré la nouvelle année, nous sommes repartis sur les chapeaux de roue et nous travaillons déjà avec ardeur à de nouveaux projets de recherche, à la mise en place d’initiatives collaboratives et à l’organisation d’événements pour 2016. Avant de nous pencher sur les défis qui attendent notre organisme et le Nord ontarien, nous aimerions revenir sur les points saillants de l’année écoulée et faire un bilan sur notre travail et son incidence dans la région.

Le gouvernement doit éviter la recherche de preuves confirmant des décisions

11 janvier, 2016 - Les décisions fondées sur des preuves font fureur de nos jours. Chacun, quelles que soient les affiliations politiques et les causes, prétend favoriser les décisions fondées sur des « preuves ». Évidemment, ils tendent veiller à sélectionner plutôt soigneusement les preuves et encore davantage les façons de les présenter. Bien que tous les paliers gouvernementaux méritent des applaudissements pour déclarer au moins leur intention d'être guidés par des données probantes, les preuves sont dans le pudding, disent-ils.

Tout ce que je veux pour Noël… c'est une approche pour résoudre le déplorable problème des autocars

14 décembre, 2015 - Les Fêtes approchent rapidement, ce qui signifie que la famille et les amis voyageront afin de les célébrer. Vous aurez peut-être un enfant éloigné, au collège ou à l'université, et qui reviendra à la maison dès que les examens seront terminés. Par le passé, il était bien ordinaire pour les étudiants du postsecondaire de sauter dans un autocar afin de se rende à la maison pour les Fêtes. Toutefois, avec les coupes budgétaires qui ont affecté des fournisseurs tels que Greyhound et Ontario Northland au cours de la dernière année, est-ce qu'il deviendra plus difficile de retourner à la maison? À court terme, non. Votre fils ou fille manquant de sommeil et qui a terminé ses examens, a tenu le coup grâce au café et à des repas improvisés, afin de soutenir ses habitudes d'étude, épuisera certainement toutes les options, afin de retrouver des vêtements propres, la nourriture familiale et les libations des Fêtes. Toutefois, la réduction des services pourrait nuire aux plans de certains voyageurs des Fêtes. Noël ne se fête qu'une fois par année, mais que dire des 364 autres jours? Quelles sont les répercussions à long terme et qu'est-ce que cela signifie pour les gens du Nord ontarien?

Tracer une nouvelle voie : Profiter du « vent chaud » en éducation des Premières Nations

11 décembre, 2015 - « Un vent chaud souffle sur le Canada », aime dire le grand chef de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, et les rôles sont maintenant inversés. Après la soi-disant « décennie de la noirceur » pour les relations entre les Premières Nations et Ottawa, il est temps que les Premières Nations se présentent avec leur propre « plan ».

Faut-il plus de personnes dans le Nord ontarien?

7 décembre, 2015 - Nous en sommes au virage démographique, depuis un certain temps d'ailleurs. Notre population totale est en baisse, et notre population totale vieillit. La population autochtone augmente, mais ici, nous avons des signes de ralentissement démographique pendant qu'il y a des améliorations économiques et sociales.

Vous pouvez également écrire pour le Blogue

30 novembre, 2015 - La raison d'être de l'Institut des politiques du Nord est d'éduquer et de faire participer tous les intervenants qui s’intéressent à l'avenir du Nord ontarien. Nous cherchons à encourager une discussion politique éclairée et respectueuse ainsi qu'un débat sur les problèmes qui ont des répercussions sur notre région.

Histoire de réussite : Ye Olde Chip Truck, Kenora, ON

10 août, 2016 -  Depuis presque 60 ans, le Ye Olde Chip Truck est un commerce bien connu de la ville de Kenora. La clientèle est diverse et comprend des clients tels que le héros local du hockey Mike Richards, voire l'ancien premier ministre Jean Chrétien. Chaque été, des milliers attendent courageusement dans des files d'attentes, afin d'avoir leurs frites mondialement connues Bien que le Ye Olde ait eu divers propriétaires au cours de ses 59 années, sa recette et sa popularité ont résisté à l'usure du temps.

Nous le Nord?

23 novembre, 2015 - Le président et chef de la direction de l'Institut des politiques du Nord, Charles Cirtwill, a été parfois présenté comme venant du Grand Nord. Charles travaille en fait au bureau de Sudbury de l'Institut des politiques du Nord, ce qui ne correspond guère au « Grand Nord ». Selon la Loi de 2010 sur le Grand Nord de l'Ontario, le Grand Nord est défini par les territoires qui se trouvent au nord de Woodland Caribou et du parc provincial Wabakimi. Thunder Bay se situe à approximativement 200 kilomètres sous la limite sud de Wabakimi, ce qui n'est certes pas le Grand Nord. Lorsque Stephen Leacock a écrit Adventures of the Far North, en 1914, il ne parlait certainement pas de Fort William ou de Port Arthur; sa toile de fond était incontestablement l'Arctique canadien. Qui plus est, en Ontario, il y a des douzaines de collectivités qui se trouvent plus au nord que Thunder Bay. La Première Nation de Fort Severn est probablement la collectivité la plus au nord en Ontario, se trouvant près de la rive ouest de la baie d'Hudson. La collectivité la plus polaire, accessible à l'année longue par transport routier, est celle de Pickle Lake, et c'est encore à 538 kilomètres au nord-ouest de Thunder Bay. N'oublions pas non plus que des endroits tels que Kenora, Neskantaga et Marten Falls sont tous plus au nord que la tête des lacs, mais ne se qualifient pas pour la désignation de « Grand Nord ». Comme guide de référence utile, nous décrirons certaines des limites associées au terme « nord » et, ce qui importe le plus, examinerons ce qu'est le Nord ontarien, où il se trouve et, espérons-le, chasserons certaines idées fausses relatives à la région. Prenez donc s'il vous plaît une chaise, et la leçon de géographie de l'Institut des politiques du Nord débute.

L'éducation n'est pas de la revendication

16 novembre, 2015 - Il y a quelques années, j'ai eu une rencontre fascinante avec le ministre des Finances du Nouveau-Brunswick. Cette rencontre m'est revenue à l'esprit au cours des deux dernières années puisque je voyage dans le Nord ontarien et explique aux gens la différence qui existe un groupe de réflexion et un groupe de revendication. Ou, du moins, la différence entre l'Institut des politiques du Nord et le service de recherche pour la « revendication des droits du Nord ».

Le Nord ontarien fait ses adieux à un dirigeant formidable

13 novembre, 2015 - Le samedi 8 novembre 2015 décédait le maire d'O’Connor, Ron Nelson, lequel laissait derrière lui des collègues, des dirigeants municipaux et régionaux, ainsi que tout le personnel de l'Institut des politiques du Nord pleurer la perte d'un véritable champion du Nord de l'Ontario.