Expérience NordChaque été, le Northern Policy Institute propose jusqu'à dix stages de quatre mois dans le nord de l'Ontario. Ces stages, qui se déroulent généralement au sein d'une organisation partenaire dans l'une des régions du centre, de l'ouest ou du nord de l'Ontario, permettent d'acquérir une connaissance directe des enjeux du débat public, de renforcer le capital humain et d'acquérir de l'expérience dans le Nord. En 2020, en réponse à l'épidémie de COVID-19, les stages d'été d'Experience North ont travaillé à distance de leur domicile. Cela pourrait se reproduire en 2021, selon les conseils et les directives des autorités sanitaires provinciales et régionales de l'époque.

 

Stagiaires Experiénce Nord 2019

 

Abby Shillinglaw

abby-shillinglaw-square

Abby Shillinglaw a grandi à New Liskeard, ON, et est très heureuse de pouvoir appeler le nord de l'Ontario sa maison. En grandissant, Abby a contribué à soutenir sa communauté en consacrant de nombreuses heures à des collectes de fonds et à des événements en tant que danseuse et instructrice dans un studio local. En tant que résidente du nord de l'Ontario, Abby pourra apporter une perspective unique et une connaissance spécifique de la région à son travail dans le cadre de l'IPN. Elle a terminé les trois premières années de son baccalauréat (avec mention) en sciences de l'environnement à l'université Queen's et espère revenir dans le Nord après avoir obtenu son diplôme. Abby est passionnée par les questions d'environnement, de conservation et de justice sociale environnementale, qui sont des voies qu'elle entend suivre à l'avenir. Pendant son temps libre, elle aime passer du temps à l'extérieur, être active et passer du temps avec ses amis et sa famille. Elle se réjouit de son stage d'été 2020 au sein de l’IPN.

Abby est une analyste de recherche qui travaille sur les institution postsecondaire et les apprenants indirects

Publications:

Être écolo et acheter localement, même en ligne

 

Andrew Jalak

andrew-jalak-headshot

Andrew va entamer sa troisième année d'études à l'université Wilfrid Laurier, avec une spécialisation en communication à Waterloo, en Ontario. Né et élevé à Sault Ste. Marie, en Ontario, Andrew a acquis une grande connaissance du nord de l'Ontario et de la beauté que cette belle terre a à offrir, grâce aux opportunités et aux voyages qu'il a effectués au cours de ses 20 ans d'existence. La soif de voyage d'Andrew ne l'a pas retenu dans nos montagnes rocheuses, mais dans de nombreux endroits à travers le monde, certains de ses préférés étant : Paris, Liverpool, Londres et Portrush en Irlande du Nord. Andrew est non seulement un grand voyageur, mais il est aussi très porté sur le sport, tant comme participant que comme spectateur. Il a grandi en jouant au hockey, comme beaucoup de Canadiens, et c'est son sport de prédilection, qu'il pratique toujours au niveau des loisirs à Wilfrid Laurier. En tant que fan, son équipe préférée est les Maple Leafs de Toronto de la LNH. Son amour pour le sport ne s'arrête pas là, il aime aussi regarder les Raptors de Toronto de la NBA et jouer au golf. Pendant les mois d'été, Andrew passe du temps au camp avec sa famille, ses amis et bien sûr son Labrador, Dolce.

Andrew est agent des communications

Publications:

Communautés solidaires en temps incertains — Partie 1

Communautés solidaires en temps incertains — Partie 2

Tourism: Looking forward to seeing fellow Ontarians this summer

Christina Fera

christina-fera-square

Christina Fera est récemment diplômée de l'université Wilfrid Laurier, où elle a obtenu un baccalauréat en communication avec une spécialisation en industries culturelles et créatives. Née et élevée à Sault Ste. Marie, en Ontario, Christina a déménagé dans le sud de l'Ontario afin de poursuivre ses études. Christina prévoit de poursuivre ses études à l'automne au Humber College afin d'obtenir un certificat de troisième cycle en relations publiques. Auparavant, Christina a travaillé comme étudiante en communication pour une organisation à but non lucratif de Waterloo, en Ontario, appelée Monica Place. Elle a également passé deux ans à travailler pour le département de résidence de Laurier en tant qu'assistante de vie en résidence et deux ans à travailler pour la municipalité de Sault Ste. Marie en tant qu'étudiante en initiatives environnementales. Pendant son temps libre, Christina aime passer du temps dans son camp sur le lac Supérieur, promener son chien et écrire de la poésie.

Christina est agente des communications

Publications:

Ionic Mechatronics

9 Lives Design

Maia Kvas

kvas-maia-headshot_square

Maia, née et élevée à Timmins, a terminé sa première année du programme des sciences médicales à l’Université Dalhousie. Dans le cadre de sa participation à Ingénieurs sans frontières Canada, elle a cultivé une passion profonde pour le changement social. En ce qui concerne l’avenir, elle souhaite combiner ses intérêts en santé et en développement social, afin d’améliorer les politiques sur la santé. Maia a de l’expérience en recherche universitaire, dans le domaine du génie biomédical; elle a aussi travaillé à titre d’analyste de laboratoire minier. Maia a hâte de faire de la recherche sur diverses politiques liées au Nord ontarien, et ce, lors de son stage estival de 2019, au programme Expérience du Nord. Dans ses moments libres, Maia aime jouer à la ringuette, au soccer et faire de la randonnée avec des amis.

Publications:

État de la santé mentale dans le Nord de l'Ontario et pourquoi

Northwestern Ontario: the grass IS greener!

Mateo Orrantia

mateo-orrantia-square

Né et élevé à Marathon, ON, Mateo est fier d'habiter dans le nord de l'Ontario. Il entame sa quatrième année d'études en arts et sciences à l'université McMaster et tente d'apporter une approche interdisciplinaire à la résolution de problèmes. Croyant fermement à un Nord autogéré, il veut appliquer ses expériences dans la recherche et l'activisme de base pour aider à favoriser des communautés plus fortes et plus durables dans tout le Nord de l'Ontario. Après avoir passé ses derniers étés à travailler au parc national de Pukaskwa, Mateo s'est passionné pour la protection des ressources naturelles inégalées de la région. Ne sachant pas où l'avenir le mènera - à part un retour au Nord - Mateo s'est engagé dans des initiatives interdisciplinaires, allant de l'entraînement à la force et au conditionnement à la recherche forestière et à la gouvernance des étudiants. Lorsqu'il ne travaille pas, Mateo aime faire de l’haltérophilie et explorer le plein air (ce qui l'amène généralement à un peu trop de débroussaillement).

Mateo est un analyste de recherche qui travaille sur la cartographie des actifs des Premières nations et des Métis

Publications:

Emmenez-moi à la maison, routes de campagne: services de logement et mobilité des autochtones dans le Nord de l'Ontario

Mercedes Labelle

mercedes-labelle-square

Mercedes Labelle a obtenu en 2020 un baccalauréat spécialisé en sciences politiques et systèmes urbains de l'Université McGill. Au cours de ses études, elle s'est concentrée sur la politique canadienne et les processus de politique publique, en étudiant plus particulièrement la répartition inégale des avantages et des services entre les communautés urbaines et rurales. À McGill, Mercedes a fourni des analyses sur la politique canadienne pour le McGill Journal of Political Studies (MJPS). Grâce à sa participation à la MJPS, Mercedes a acquis une meilleure compréhension des divers intérêts et besoins de la population canadienne. Ayant grandi au Canada, aux États-Unis et en Espagne, Mercedes a hâte de retourner dans le nord de l'Ontario, où sa famille réside maintenant. Pendant son temps libre, Mercedes aime écouter des podcasts, cuisiner et lire.

Mercedes est une analyste de recherche qui travaille sur le subventionnement comparatif des transports

Publications:

Rester connecté à une époque de plus en plus éloignée: le transport à l'ère du COVID

Le gouvernement peut-il aider la population la plus vulnérable du Canada en période de pandémie?

 

 

 

 


Merci à nos commanditaires

 

logo-en-b

 

rbcfnd_logo


Joignez-vous à certains de nos stagiaires du passé à l'Institut des politiques du Nord, qui ont travaillé dans le Nord ontarien.

 

 

 

 

 

« Cet été, j'ai eu la chance de perfectionner mes compétences de chercheur, de rédacteur, d'intervieweur et d’utilisateur de tableur Excel. J'ai l'impression d'avoir obtenu un laissez-passer pour les coulisses de la région où j'ai grandi, et je n'arrive pas à croire tout ce que j'ai appris. »

– Mateo Orrantia (Marathon)

 

« Ce stage d'été m'a permis de passer mes journées ouvrables à découvrir les régions du Nord ontarien et mes week-ends, à les explorer – je ne pouvais rien demander de plus.»

– Abby Shillinglaw (Temiskaming Shores)

 

« Je recommande le programme Expérience du Nord à tous ceux qui s'intéressent au développement communautaire, à la recherche et à l'analyse des données dans le Nord ontarien.»

– Mercedes Labelle (North Bay)

 

« Revenir une deuxième année ne m'a pas donné l’impression de reprendre le même travail, car l'IPN a tellement de projets différents et besoin de compétences pour les mener à bien que chaque expérience/tâche semble complètement nouvelle! »

– Maia Kvas (Timmins)

 

« J'étais très enthousiaste à l'idée de pouvoir appliquer à ce poste ce que j'avais appris à l'école. En travaillant comme agente des communications, j'ai pu acquérir une expérience professionnelle liée à mon domaine. »

– Christina Fera (Sault Ste. Marie)

 

« Grâce à l’Institut des politiques du Nord, j'ai eu l'occasion de me plonger dans le domaine des politiques et des débats publics ainsi que de continuer à élargir mes connaissances dans le domaine des communications. »

– Andrew Jalak (Sault Ste. Marie)

 

Expérience Nord au cours des années

Expérience Nord 2019

Expérience Nord 2018

Expérience Nord 2017

Expérience Nord 2016

Expérience Nord 2015

Expérience Nord 2014

 

Comment developer la capacité?

Avec L'EXPÉRIENCE!