David Bruno


webbanner-covid_crisiscybercrime_fr001

COVID-19 et la cybercriminalité: États voyous et cybercriminels – exploiteurs de crise mondiale

22 mai 2020 | David Bruno

mai 2020 | La crise actuelle présente une occasion en or pour ceux et celles aux intentions infâmes. Avec un nombre croissant de personnes en télétravail, les autorités canadiennes, américaines et européennes ont observé un rebond de cybercriminalité. Une menace qui continue de s’élargir alors que plusieurs employés du gouvernement et du corps législatif travailleront à distance cette semaine. Ensemble, les secteurs privé et gouvernemental pourraient être confrontés à des milliards de dollars en dépenses supplémentaires pour prévenir les attaques par rançongiciels, d’hameçonnage ou de logiciels malveillants. Au cours des dernières années, les informations qui circulent sur les réseaux informatiques sont devenues un enjeu majeur de sécurité. Parmi les attaques, les plus audacieuses sont celles des autorités gouvernementales de la Russie, de l’Iran et de la Corée du Sud. Dans le but de protéger l’État, ses citoyennes et citoyens, des outils tels que le chiffrement de bout en bout et des modèles à vérification systématique (« Zero Trust ») doivent être déployés dans les applications courantes.

 

Lisez le rapport complet →

Recherche connexe


Ne manquez pas notre prochaine note d'information! Abonnez-vous à nos mises à jour ici.