Anthony Noga

website-carousel-concollege-en

50 ans de progrès : l’impact du Collège Confédération sur le progrès social dans le nord-ouest de l’Ontario

26 novembre, 2019 | Anthony Noga

Le Collège Confédération a un impact positif observable sur le progrès social dans le nord-ouest de l’Ontario. Le présent projet énumère 26 indicateurs de progrès social fréquemment utilisés qui a) peuvent être liés à des établissements d’enseignement supérieur (EES) dans des études existantes et b) offrent des données à l’échelon local pour le nord-ouest de l’Ontario. Ces indicateurs ont été mesurés au cours d’une période de 20 ans dans les huit communautés de la région qui sont l’hôte d’un campus, de même que dans trois communautés (situées dans chacune des trois divisions de recensement) qui auraient pu accueillir un campus, mais ne l’on pas fait. Ces résultats ont été mis à l’essai contre deux autres emplacements du nord-ouest de l’Ontario qui n’ont pas de campus, de même que contre deux cas types du nord-est.

Divers outils statistiques ont permis de déterminer que le Collège Conférération, plutôt que d’autres facteurs possibles, est responsable des progrès observés. Red Lake et Wawa ont toutes les deux ouvert de nouveaux campus en 2011, un tournant clair et d’une importance critique qui a vu leur relation avec le Collège se resserrer de façon importante. La mesure de leurs résultats avant et après l’ouverture du campus, et la comparaison de ces résultats à ceux de six autres emplacements où un campus n’a pas été ouvert, aide à cerner le rôle du Collège en matière de progrès social.

Les résultats indiquent que les communautés qui ont une relation plus étroite avec le Collège ont tendance à avoir davantage de capital humain (comme en font foi leurs meilleures statistiques en matière d’éducation et d’emploi), elles ont des économies plus diversifiées et plus résilientes et elles profitent d’une plus grande prospérité individuelle comme le montrent leurs statistiques sur le caractère abordable de leur logement, sur la pauvreté et sur le revenu de leurs habitants. Elles font aussi montre d’une vitalité accrue grâce à des niveaux de population plus stables, un meilleur taux de participation aux élections fédérales et un taux de criminalité moins élevé. Les deux derniers résultats sont particulièrement remarquables puisque Red Lake et Wawa, qui n’avaient pour ainsi dire rien en commun en 2011 sauf l’ouverture de leur campus, ont connu une amélioration en la matière fort similaire, ce qui n’est pas le cas pour les communautés qui n’ont pas profité de l’ouverture d’un campus.

Des lacunes importantes dans les données ont limité la portée de la recherche, particulièrement dans le domaine de la santé, du mieux-être et de la participation civique au niveau local. Il serait important, pour poursuivre les recherches sur ce sujet crucial, de combler ces écarts de données à l’avenir.

 

Lisez le rapport complet      Lisez le communiqé de presse


Dans la media

Recherche connexe: