Gayle Broad, Ph.D et Jessica Nadjiwon-Smith

Le revenu de base garanti chez les Premières Nations

Le revenu de base garanti chez les Premières Nations : pour une mise en oeuvre prudente

16 mai 2017 | Gayle Broad, Ph.D et Jessica Nadjiwon-Smith

Pendant que l’Ontario va de l’avant avec son expérience pilote pour le revenu de base garanti (RBG), il sera crucial de comprendre en quoi cette sorte de programme aura des répercussions sur les collectivités des Premières Nations.

Le premier rapport de la série du RBG, de l’Institut des politiques du Nord, Le revenu de base garanti chez les Premières Nations : pour une mise en oeuvre prudente par Dr. Gayle Broad, Ph. D., et Jessica Nadjiwon-Smith, fait ressortir des aspects clés préoccupant qui, sans l’engagement significatif avec des Premières Nations, des essais pilotes et l’engagement gouvernemental continu, la matérialisation du RBG pourrait avoir des conséquences négatives pour les collectivités qui ont déjà les taux de pauvreté les plus élevés de la province.

Le rapport rappelle que les gouvernements canadiens ont par le passé sous-financé et parfois nui à des programmes parmi les Premières Nations; les auteures se demandent quelles données probantes indiquent qu’il est probable que la matérialisation du RBG soit différente.

 

Lisez le rapport complet       Lisez le communiqé de presse


Dans les médias

Recherche connexe