Dr. Bakhtiar Moazzami

websitecarousel_robots_fr

Nos emplois vont-ils être occupés par des robots ? L’impact économique de l’automatisation sur l’économie du nord de l’Ontario

19 décembre, 2019 | Dr. Bakhtiar Moazzami

L’automatisation peut avoir des effets positifs comme négatifs sur les économies. Certains disent qu’elle peut mener à une amélioration de la productivité, du revenu et du niveau de vie. Il reste que l’automatisation suscite certaines inquiétudes, comme le fait que les nouvelles technologies pourraient accélérer le rythme des changements et apporter avec elles un taux de chômage et des perturbations professionnelles sans précédent.

Le présent rapport examine l’impact de l’automatisation sur les industries, les emplois, les revenus, la distribution des revenus et les communautés du nord de l’Ontario. Il analyse les tendances en matière d’emploi au Canada, en Ontario et dans le nord de l’Ontario au cours des 25 dernières années, et note que le processus d’automatisation n’est pas unique au nord de l’Ontario. Le rapport se penche aussi sur la polarisation des emplois dans les industries qui ont été traditionnellement le moteur de la croissance économique dans le nord de l’Ontario, notamment l’exploitation forestière, l’exploitation minière, la fabrication axée sur les produits de la forêt, les soins de santé et services sociaux et les industries des services d’enseignement. Pour évaluer les professions qui sont les plus et les moins susceptibles d’être automatisées, celles-ci sont classifiées comme suit : postes analytiques et cognitifs d’initiative; postes manuels ou cognitifs de routine; et postes manuels d’initiative.

Principales conclusions :

1. La croissance des revenus réels dans le nord de l’Ontario, chez les hommes, s’est surtout vue chez ceux qui ont des revenus élevés. De l’autre côté, les femmes s’en sont mieux tirées que les hommes, avec une croissance des revenus dans tous les segments de la distribution des revenus;
2. On s’attend à ce que peu de professions deviennent entièrement automatisées, mais de nombreux postes seront significativement transformés par de nouvelles technologies;
3. En général, la part des emplois dans des postes analytiques et cognitifs d’initiative dans le nord de l’Ontario a augmenté alors que la part des emplois manuels et cognitifs de routine a diminué significativement;
4. D’importants changements ont eu lieu dans la distribution des emplois des femmes dans le nord de l’Ontario. La proportion de femmes qui travaillent dans des postes cognitifs et manuels d’initiative a augmenté significativement, à l’opposé de ce que l’on a noté pour la proportion des femmes occupant des postes manuels et cognitifs de routine;
5. Ce sont 74 % des emplois du nord-est de l’Ontario et 76,2 % des emplois du nord-ouest de l’Ontario qui se trouvent dans des secteurs où le potentiel d’automatisation est relativement faible;
6. Environ 32,2 % et 37,2 % des emplois dans le nord-est et dans le nord-ouest de l’Ontario, respectivement, se trouvent dans les domaines de l’enseignement, des soins de santé et de l’administration publique, où le potentiel d’automatisation est très faible.

 

Lisez le rapport complet      Lisez le communiqé de presse

 

Dans la media

Recherche connexe: